History of Perversity
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amelia Petrova, présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelia Petrova
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/01/2016

Ma fiche sensuelle ♥
Charm:
100/100  (100/100)
Xpériences :
1000/1000  (1000/1000)
Des Esclaves/Maîtres ?:

MessageSujet: Amelia Petrova, présentation   Lun 11 Jan - 14:58


Amelia Petrova



ft ▬ Moka Akashiya - Rosario+Vampire

Informations


  • Nom : Petrova

  • Prénom(s) : Amelia

  • Âge : 20

  • Sexe : Féminin
  • Orientation sexuelle : Bisexuelle

  • Nationalité : Russe

  • Groupe : Esclave

  • Métier : Libraire

Psychologie


Elle a une perception assez Utopique du monde . Elle rêve souvent et aime rire, tout en profitant des plaisirs que la vie lui offre.

Elle change, néanmoins, souvent d'humeur. Car, parfois, elle se rend compte à quel point ses rêves sont extravagants. Mais c'est une jeune femme ouverte d'esprit et qui est très extravertie.

Elle aime donner et recevoir du plaisir. Mais également converser avec autrui, surtout de sujets littéraires, elle adore ça. Elle est très cultivée dans la branche littéraire toujours, du moins sur certains thèmes de livres... Plus particulièrement, le fantastique et l'érotique. Cependant, elle est quelque peu réservée sur sa vie privée et n'en parle que très peu, voire pas du tout.

Elle adore la musique classique et surtout Vivaldi et Bach. De plus, sa façon d'être correspondrait plus à une demoiselle de l'époque du XVIIIe siècle, car elle peut paraître distinguée et sophistiquée. En apprenant à là connaître, on découvre, une jeune femme libertine et qui ne mâche pas ses mots. Elle dit assez souvent ce qu'elle pense.

Cependant, elle devient méconnaissable quand elle s'énerve et est vraiment vulgaire, ainsi qu'effrayante quand il le faut. Elle déteste le manque de respect et ceux qui se croient au-dessus des autres


Physique


Amelia se teint assez souvent les cheveux. Du moins elle joue avec deux couleur: Parfois blanc, parfois un bordeaux mauve -une couleur assez spéciale en outre. Ils sont lisse, fins et extrêmement long. Elle en prend soin avec minutie et les adores.

Ses yeux sont naturellement marrons, mais elle porte parfois des lentilles de contact vert. Car oui, Amelia aime se changer d'apparence.

Elle a un visage fins et bien dessiné, une peau blanche comme de la porcelaine lui donnant un air fragile. Ses lèvres sont fines et arbore une teinte rosé, parfois maquillé d'un soupçon de rouge, mais cela est rare.

Ne mesurant que 1m65, elle n'est en rien complexé et prend sa taille comme un atout, puisqu'elle peut porter des talons haut vertigineux et ainsi paraître plus grande, tout en arborant un côté ''femme fatale''. Son corps à un poids normal, ni trop grosse - ni trop mince, la jeune femme se targue cependant d'avoir une poitrine merveilleuse, dont elle en est fière. Elle l'a considère d'un bonnet satisfaisant et la met en valeur avec des chemisiers ou des corsets.

Justement, son look : Amelia adore porter en permanence un rosaire en cuire et en chaîne. Elle arbore toujours du noir et adore le style ''gothic chic''. Sa tenue favorite est une chemise blanche et une jupe plissé noir. Avec comme toujours ses talons, mais particulièrement des escarpins pour cet ensemble.


Histoire


Une journée sombre, un vent froid, un sentiment de souffrance... J'avais 10 ans quand mes parents sont morts. Je n'étais pas chez moi, mais chez une amie. Je n'étais pas inquiète, seulement naïve... Et pour cela, j'ai payé. En restant seulement une heure de plus chez Colline, tout a basculé et ils sont morts, en étant brûlés vif. Comment ? Pourquoi ? Ces questions sont jusqu'à maintenant sans réponses, pour moi et les autorités. Je vivais au nord de là France, dans une petite maison de campagne, mais qui n'est plus aujourd'hui. Mes parents, d'origine russe, parlaient très bien français, raison pour laquelle, mon nom de famille est souvent synonyme de questionnement. Ils ne m'ont pas appris le russe, ils voulaient que je sois une fille française avec les bonnes manières.

J'ai tout quitté et fus envoyé en famille d'accueil. Ce n'était pas rose, ni noir, mais ce n'était pas mon bonheur d'avant. Alors, je me suis perdue dans le rêve, les histoires et les fantasmes les plus fous. M'enfermant dans la lecture pour fuir ma vie et oublier la triste vérité : j'étais seule. J'ai peu à peu pris goût pour l'écrire après la lecture, écrivant des vers métaphoriques sûrs la vie et ce qui l'a régi. Et l'on me considéra comme une fille naïve et pensive. Je m'en fichais et m'en fiche toujours... Le rêve, c'est beau ! Et j'aime cela ! De maison en maison, familles en familles, attendant ma majorité, j'ai déambulé. Certaines familles étaient bien, d'autres horribles, mais qui suis-je pour les blâmer ? Je devais être un fardeau pour eux... Une gamine inutile, qui n'apporte qu'une bouche de plus à nourrir.

18 ANS ! Le bonheur absolu, du moins le croyais-je. J'ai été viré et rayé de la liste des enfants orphelins et devins une adulte responsable à leurs yeux... Foutaise ! Je ne savais pas grande chose de la vie, seulement qu'elle était horrible, dure et souvent triste. Alors, je me cachais derrière le rire et devins la fille gentille et paisible. J'ai connu de çà et là, des amours d'un soir, mais jamais rien de transcendant.

Puis vînt ma découverte de Perfidia... Ce pays si fantastique et où l'on peut assouvir ses fantasmes ! Je l'ai tout de suite considérée comme mon deuxième vrai chez moi ! Après ma campagne... J'ai aussi découvert mes penchants... Mes travers, mes vices et autres... J'aime donner et recevoir du plaisir ! Alors, en apprenant à me connaître réellement grâce à mes nouvelles connaissances de Perfidia, on m'a parlé de la grande capitale:  "La Ville". Elle m'est apparue comme une évidence. J'y suis allé en simple visiteuse et de fil en aiguille, je suis venue m'y installer en tant que libraire... Et pratique la religion de ce lieux ''La Nymphomania''. Devenant plus ouverte d'esprit... surtout côté érotique.

C'est bien loin de mes livres, mais je ne suis pas si enfantine, je sais, quelle est la vraie face du monde. Donc, je m'y suis habituée. D'une enfant apeurée, à l'ado perdu, je suis devenue... Une femme qui s'assume !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Amelia Petrova, présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History of Perversity :: Avant toute chose :: Ψ La création de ton personnage-